Quand devient-il normal de perdre ses gestionnaires?

Un gestionnaire, avec une boîte dans les bras, quitte son entreprise.

Récemment, un gestionnaire d’une grande entreprise m’informait qu’il avait donné sa démission et qu’il avait un autre emploi. Depuis son départ, au moins trois autres gestionnaires ont aussi quitté. Sans compter que les départs et les absences en maladie sont fréquents dans cette entreprise.

Alors que j’essaie de comprendre la source du problème, mon interlocuteur me dit que pour les dirigeants de cette entreprise, c’est normal de perdre du monde. Il y a donc un roulement incessant de gestionnaire. Ce qui nécessite un processus permanent de recrutement. Quel gaspillage!

Ce sont souvent des bons qui quittent. Ceux qui veulent progresser, ceux qui veulent des changements durables et positifs. Ceux qui, devant l’absence de soutien et d’une volonté ferme de la direction d’améliorer les choses, finissent par perdre tout espoir et préfèrent s’investir ailleurs.

Comment inverser cette tendance?

Comment peut-on penser que le départ d’un gestionnaire soit normal? Bien sûr, il existe de nombreuses raisons pour motiver quelqu’un à quitter son entreprise : raisons familiales, opportunités de carrière, etc. Vous devez essayer d’en connaître la raison. Une entrevue de départ ne garantit pas que vous aurez la vérité, et souvent, il est trop tard pour retenir le gestionnaire décidé à partir. Mais au moins, faites votre enquête.

J’ai connu une organisation où plusieurs cadres étaient en arrêt de travail pour maladie ou « burnout ». Rien n’était fait pour comprendre ou changer les choses. Pour le DG de l’époque, ces gestionnaires étaient considérés comme faibles et inaptes. Ils étaient mieux chez eux que de nuire aux opérations, mais surtout à sa prise de décision autocratique. Certains ne revenaient jamais. C’est un exemple de comportement irresponsable qui peut cacher des motivations sous-jacentes.

Conseil : Ne prenez pas le départ d’un gestionnaire à la légère. Faites un suivi personnalisé avec lui ou elle, et demandez-lui ce qui l’a poussé à partir. Soyez ouvert et à l’écoute, sans juger ni défendre votre point de vue. Vous pourriez apprendre des choses importantes sur votre organisation et sur vous-même.

Être attentif aux signaux émis par les gestionnaires

Une entreprise responsable est à l’écoute et possède des mécanismes pour détecter les signaux lorsque quelque chose ne va pas. Un taux élevé d’absentéisme est un indicateur clé. L’absence de participation active lors de réunions peut aussi être un indice. Pourquoi doit-on se censurer?

Lorsqu’un gestionnaire quitte l’entreprise, il est essentiel de se remettre en question : avons-nous offert un soutien suffisant? Nous sommes-nous préoccupés de leur engagement et de leur motivation? Avons-nous un plan de développement clair à leur proposer? Etc.

Conseil : Faites régulièrement des sondages anonymes auprès de vos gestionnaires pour mesurer leur niveau de satisfaction, de confiance et d’engagement. Identifiez les points forts et les points à améliorer. Avec leur aide, mettez en place des actions correctives et préventives pour apporter les améliorations nécessaires.

Se responsabiliser

Comme pour les employés, il est essentiel de veiller au bien-être de nos gestionnaires. Ils sont les premiers responsables de la réussite de votre entreprise, et ils ont besoin de se sentir valorisés, reconnus et soutenus. Ils ont aussi besoin de se développer, de se former et de se renouveler.

Conseil :

  1. Encouragez les gestionnaires à partager leurs préoccupations et leurs idées;
  2. Offrez du soutien, des formations, du coaching personnalisé et des opportunités de développement professionnel;
  3. Donnez-leur régulièrement du feedback constructif et des signes d’appréciation;
  4. Encouragez des horaires flexibles, du temps pour la santé mentale et physique, et respectez leurs besoins personnels;
  5. Permettez aux gestionnaires de participer aux décisions stratégiques. Vous renforcez ainsi leur sentiment d’appartenance et d’impact sur l’entreprise.

Conclusion

Perdre ses gestionnaires n’est pas normal ni souhaitable. C’est peut-être un signe que quelque chose ne va pas et que vous devez agir. En fidélisant vos gestionnaires, vous fidélisez aussi vos employés. Vous renforcez ainsi la compétitivité et la pérennité de votre entreprise.

Qu’en pensez-vous?

Si vous avez des commentaires ou souhaitez approfondir ce sujet ou bénéficier d’un accompagnement personnalisé, vous pouvez me contacter. Voici un aperçu de mes services pour vous aider.

Ce billet vous a plu? Partagez-le. Ainsi, vous contribuez à multiplier le nombre d’entreprises où il fait bon travailler. Merci!

Mario

Abonnez-vous à l’infolettre Leader Authentique et Efficace, pour être informé et recevoir les nouveaux articles dès leur publication.

©2023, Objectif COACHING Inc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *